mcllorca

22 février 2017

Pas de commentaire

Accueil Divers

La multimodalité dans tous ses états

La multimodalité dans tous ses états

dans le dossier EDUSCOL, ce que dit l’étude de DEMOS

 

Ce que dit l’étude

Le Blended Learning : récent et en plein essor
« pour 69{ef3df5670f3431787440357bf693dac701dd4f26f74fd1d006ec328df8d228ad} des entreprises interrogées, le choix du blended learning passe par une refonte des formations présentielles. Faire du blended learning induit notamment une durée écourtée du présentiel. […] Le blended learning permet également : des formations plus efficaces, une organisation personnelle plus souple pour l’apprenant, et pour l’entreprise une réduction des coûts de formation. […] Son utilisation privilégie les formations métiers, les langues, le management, le leadership et le commercial car elles sont souvent adossées à des modules sur mesure. Cependant, les entreprises avouent que les principales difficultés du blended learning portent sur la création de bons parcours pédagogiques… »

 

Le Tutorat : brique indispensable des nouveaux dispositifs
« 54{ef3df5670f3431787440357bf693dac701dd4f26f74fd1d006ec328df8d228ad} des entreprises utilisent le tutorat depuis plus de 4 ans, notamment pour accompagner le e-learning. L’étude réalisée par Demos indique que les deux besoins les plus importants couverts par le tutorat correspondent aux deux missions fondamentales attribuées au tuteur. D’une part : guider, conseiller et assurer le suivi au niveau de la méthode pédagogique ; d’autre part : apporter des compléments de formation. Il est aussi vu comme un moyen de motivation permettant de réduire l’absence de relation humaine induite par les modules e-learning.
Quelques freins persistent malgré tout : le manque d’accompagnement des tuteurs, faute de pédagogie. […] Le tutorat devient une des composantes clé du fonctionnement des dispositifs de blended learning. »

 

 

Pour être efficace, l’e-learning a besoin d’une présence humaine
« Comme l’explique Philippe Gil, co-directeur de Demos e-learning… « le blended learning, mixe « séances en présentiel avec un formateur, et temps de formation distancielle asynchrone durant lesquels l’apprenant s’autoforme via des outils technologiques ». Et éventuellement classes virtuelles : en temps réel, plusieurs individus sont connectés à un enseignant. Cette combinaison permet d’optimiser l’apprentissage, en utilisant à la fois les bénéfices de la technologie et de l’aide humaine. […] Un biais pour mettre l’accent sur les relations humaines est le recours aux outils collaboratifs. Dans le cadre de la formation, ce type de plates-formes d’échanges, très tournés terrain, « fonctionne comme le compagnonnage… »

Partager cette actualité